Les beaux jours sont de retour pour l’industrie du tourisme

Partager Pia Arrieta | Mar 15 2016

L’industrie touristique espagnole peut se réjouir face aux données les plus récentes, montrant que les visiteurs étrangers ont dépensé plus de 63 milliards d’euros en Espagne au cours des 11 premiers mois de l’année 2015.

Les beaux jours sont de retour pour l'industrie du tourisme

De cette somme, plus de 20%, c’est-à-dire 13,4 millions d’euros, a été déboursé par les touristes britanniques qui, chaque jour, ont investi une moyenne de 111 € dans leurs visites, selon l’Institut National de Statistique espagnol. Ceci suppose une augmentation de 10 % par rapport à l’année dernière, bien que les dépenses quotidiennes anglaises ne dépassent pas celles des Allemands ou des Italiens (117 €).

Au cours de cette même période, les visiteurs allemands ont dépensé 9,3 milliards d’euros, devant les français ayant déboursé 6,7 milliards d’euros. Les dépenses totales dans le secteur du tourisme ont augmenté de 6,4 %. En outre, le mois de novembre, habituellement un des mois les plus calmes, a engendré 3,94 milliards de dépenses, ce qui représente une augmentation de 4,4%.

L’Andalousie, la terre « mère » de Marbella et de la Costa del Sol, a dépassé la moyenne nationale avec 9,8 milliards d’euros dépensés jusqu’à fin novembre, représentant ainsi une hausse de 10,8 %.

Bien que ces chiffres mettent en avant l’importance des principaux pays européens pour l’industrie touristique espagnole, le nombre total de visiteurs du monde entier ne peut être ignoré. En effet, 31,240 millions de touristes non européens se sont rendus en Espagne durant la même période et avec un portefeuille moyen de 144 euros par jour.

Les touristes venant de pays comme le Japon, la Russie, la Chine, les Etats-Unis et surtout ceux des nations du Moyen-Orient sont ceux qui déboursent davantage par personne. De plus, ces mêmes visiteurs représentent le type de clients se sentant particulièrement attirés par Marbella, récemment nommée comme étant l’une des principales villes espagnoles à offrir des biens et services de luxe. L’année dernière, plus de 1,5 milliards d’euros ont été dépensés dans les boutiques et restaurants haut de gamme de la ville, représentant un quart de la somme totale engendrée par le marché du luxe en Espagne. Ceci place alors cette ville du sud-ouest espagnol devant Madrid et tout juste derrière Barcelone.

Ces chiffres reflètent donc une année record pour l’industrie du tourisme en Espagne et le bilan des dépenses qu’elle entraîne continuera d’augmenter jusqu’en 2016, selon les experts. Dans un récent rapport publié par le quotidien britannique The Guardian, Bob Atkinson, l’auteur du blog TravelSupermarket.com, affirme que l’Espagne représente un tiers de toutes les recherches de destinations en ligne. L’Association des Agents de Voyages Britanniques (ABTA) confirme que l’Espagne est prête pour une nouvelle bonne année. En effet, les prévisions de réservations pour l’été 2016 s’avèrent meilleures que celles des années précédentes.

Diana Morales Properties partage ce message optimiste concernant l’an prochain. Au cours des dernières années, Marbella est une ville qui s’est montrée à la tête de la récupération économique. Nous espérons que cela se poursuive de la sorte, en tenant compte de l’ambiance et du style de vie uniques offert par la ville.


  • Partager cet article