Le marché de l’immobilier de luxe gagne du terrain en Espagne

Partager Pia Arrieta | Août 4 2016

En réalisant de meilleures performances économiques que la majorité des pays de la zone euro, l’Espagne a passé une étape décisive en 2014. En effet, le pays est parvenu à sortir la tête de l’eau après avoir longtemps subi les lourdes conséquences de la crise. Depuis lors, plusieurs régions de la péninsule ibérique et des îles espagnoles ont recouvré leurs forces.

Le marché de l’immobilier de luxe gagne du terrain en Espagne

Le dernier rapport « Spain Inside View 2016 », publié par Knight Frank, analyse l’évolution du profil des acheteurs en Espagne. Une augmentation du nombre d’acheteurs provenant de pays extérieurs à l’UE a été observée avec notamment des investisseurs latino-américains présents en nombre à Madrid et des acheteurs du Moyen-Orient très actifs à Marbella, tout comme le sont les Suisses à Ibiza. La deuxième tendance à mettre en avant est l’importance du segment des propriétés dont les prix sont situés entre un et trois millions d’euros. Il s’agit du segment le plus actif pour la quasi-totalité des marchés principaux sur lesquels Knight Frank est présent.

L’Espagne n’est cependant pas encore tout à fait sortie d’affaire avec une situation de blocage politique qui dure après déjà deux élections législatives et un taux de chômage élevé. Cependant, les régions sur lesquelles se concentrent Knight Frank, à savoir Madrid, Barcelone, ​​Marbella, Majorque et Ibiza, montrent de véritables signes de reprise, conséquences de différents facteurs.


  • Partager cet article